Le taux de suicide est à crescendo au Maroc

Publié le par Yassine BENHIDA

Le taux de suicide augmente au Maroc. Je ne parle pas ici des chiffres des accidents routiers que nos chaînes diffusent dans leur journal télévisé afin de légitimer les mesures qui vont être appliquées prochainement. Il s’agit là du suicide en tant que « acte délibéré de mettre fin à sa propre vie. ».

Selon les cas que nous avons eu l’occasion de connaître, les suicides sont souvent liés à des contraintes familiales et existentielles. L’âge des suicidaires touche une proportion large. Elle touche aussi bien les adolescents que les quinquagénaires.

Mais au-delà de la nature de ces suicides que nous pouvons identifier en se référant à la typologie durkheimienne, comme faisant partie au suicide égoïste et au suicide anomique, ce fait social (le suicide) renferme un message plus que significatif. C’est une alerte qui sonne le glas dans notre société.

La pauvreté, la mutation rapide dans les comportements sociaux, la stagnation sociale, la perte des valeurs entre autres, font que des individus (femme ou homme) mettent fin à leur vie laissant derrière eux des enfants parfois orphelins et démunies.

                          Strictement réprimé par la religion, le suicide chez nous au Maroc signifierait que l’individu perd de plus en plus ses repères. Malheureusement, les dispositifs de protection font défauts dans la plupart des régions du Maroc. En attendant que la société repère officiellement sa maladie, les gens qui souffrent (Dieu seul sait combien ils sont nombreux) négocient avec leur foi.

Publié dans Société

Commenter cet article

oumnia 30/07/2013 18:02


oui ...malheureusement,ce que vous avez dit est vrai...mais cette réalité sociale doit etre étudiée par la société pour trouver les causes qui vont nous mener aux solutions!!!

lizier 04/12/2009 07:09



Bonjour,


Je viens de découvrir votre blog.
Je vous invite à visiter mes pages, je suis graphiste parti à Montréal depuis 2 mois.


Je vous souhaite une bonne continuation sur votre blog au demeurant intéressant à voir.


Bonne journée


Nicolas



Yassine 03/07/2009 12:03

SalamMerci Meriem, merci Lbachir.En fait, il y a tellement de cas de suicide dans la région de Safi que je me suis demandé si l'anomie était relative exclusivement à cette région.

LBACHIR 21/06/2009 17:24

Parler du suicide revient à parler aussi de la répartition inégale des richesses.

chawki 20/06/2009 22:45

BonsoirNotre société est soumise actuellement à plusieurs changement sur divers plans. Beaucoup de gens ont perdu confiance en eux même et en leur entourage ce qui les pousse à déprimer et à se suicider.

aziz 02/06/2015 07:01

c est une realite dont notre societe marocaine ne parle pas beaucoup